Les Chevaliers du Comté de Boulogne

Association de reconstitution historique XIVè et XVè siècle, corsaire XVIIIè et Premier Empire


Une histoire de bornes kilomètriques...

Partagez
avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Dim 27 Mai - 13:41

Nous cherchons le nom d'un homme qui a voyagé en laissant tomber des cailloux sur son chemin.

Son nom est écrit là:


avatar
Eudoxie

Messages : 1207
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 42

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Eudoxie le Dim 27 Mai - 17:38

Cher Robin, voici une énigme bien commode : Le Petit Poucet....


avatar
Antide de Mt St Quentin

Messages : 1260
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 45

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Antide de Mt St Quentin le Dim 27 Mai - 17:56

Je pensais quant à moi à "Fernand le matheux", célèbre pour ses calculs rénaux :

avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Dim 27 Mai - 20:53

Ni l'un ni l'autre!

Je précise que la pierre gravée que je montre dans le premier message (celui il y a son nom de marqué...si si, c'est marqué dessus), est l'un des cailloux semé en chemin.
avatar
Eudoxie

Messages : 1207
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 42

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Eudoxie le Sam 2 Juin - 12:15

Cher Robin,

L'alphabet utilisé est-il l'alphabet runique ?



avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Sam 2 Juin - 13:21

C'est bien de l'alphabet norois ancien qu'il s'agit, ce qui indique la nation du personnage mystère ainsi que son époque... Mais chère Eudoxie, votre futhark est bien trop tardif!

Ces pierres, bien que celle ci ai été brisée pour servir de matériaux de construction pour une cathédrale, son chacune autant borne kilométrique que pierre tombale, et mémoire écrite d'exploits exceptionnels.
avatar
Eudoxie

Messages : 1207
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 42

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Eudoxie le Dim 3 Juin - 6:52

Et bien il est encore des mystères sur ce forum, j'ai posté une proposition de réponse hier soir... qui semble s'être perdue...

Je vous demandais, cher Robin, si votre personnage pouvait être mon grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-papa Rollon ?



Ses exploits ont été relatés par le grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-papa de mon cher Mari : Dudon de Saint Quentin
avatar
Eudoxie

Messages : 1207
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 42

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Eudoxie le Dim 3 Juin - 7:15

Vision subliminale...



avatar
Antide de Mt St Quentin

Messages : 1260
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 45

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Antide de Mt St Quentin le Dim 3 Juin - 8:37

Ah oui !, mon fameux aïeux lettré (comme chacun sait, un bon aïeux lit, surtout s'il est provençal).

Dudon de Saint-Quentin était quelqu'un de rigolo, dans la famille on lui voue un culte mémoriel en l'invoquant sous le sobriquet énamouré : "Dudon de la farce". Et je vais vous dire qu'il y en pas beaucoup des de Saint Quentin qui veulent pas être un Dudon de la farce.

Mon ancêtre avait un problème - je ne sais pas si cela peut aider à la résolution de l'énigmatique énigme, mais je vous en fait quand même part au cas où : il était tout le temps solliciter lors des Téléthon, qui réclamait Dudon en nature.


Dernière édition par Antide de Mt St Quentin le Dim 3 Juin - 13:17, édité 1 fois
avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Dim 3 Juin - 13:13

C'est tout à fait impossible que Rollon soit son arrière petit fils.

D'ailleurs j'oublie un détail qui a son importance: L'existence de cet homme est conté en Saga avant tout, bien que des pierres laissées sur sa route soit un témoignage d'un fondement historique.

Son gentil prénom (écrit en gros sur la photo de caillou gravé) a beaucoup voyagé ce qui lui a valu d'être suivi du titre " víðförla ".
avatar
Antide de Mt St Quentin

Messages : 1260
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 45

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Antide de Mt St Quentin le Dim 3 Juin - 13:18

Oh non un islandais ! On avait dit pas d'islandais pour la fête des mères Crying or Very sad
avatar
Eudoxie

Messages : 1207
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 42

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Eudoxie le Dim 3 Juin - 20:10

Cher Robin votre personnage a-t-il le même prénom que le seigneur d'Ikea ?
avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Dim 3 Juin - 23:03

C'est tout à fait exact...quoique Ikéa n'est qu'un genre de diminutif, ou d'initial apparemment.
avatar
Antide de Mt St Quentin

Messages : 1260
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 45

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Antide de Mt St Quentin le Lun 4 Juin - 7:38

Pour être tout à fait précis, Ikéa veut dire en latin "mode d'emploi incompréhensible, avec des vis que tu trouves pas dans le sachet plastique alors qu'il dit que c'est grâce à elles que tu arriveras à monter ton meuble de rangement acheté 260 euros, ou pas".

Le premier à avoir employer ce terme latin fut Crépidule de Franconie, le beau-frère de Fastrade, dans son opus "Rectum Felicitae". Je le cite :

"Ikéa speculum armoirae conforama"
avatar
Eudoxie

Messages : 1207
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 42

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Eudoxie le Lun 4 Juin - 14:22

Cher Robin,

J'hésite encore entre :

"Billy, la saga de la bibliothèque d'Ikea" : simple comme bonjour... pour les personnes un peu bornées...

et la saga d'Yngvarr le viking très, très compliquée :

Áki, un chef (höfðingi) suédois, enleva et épousa la fille du roi Eiríkr le Victorieux. Ils eurent un fils nommé Eymundr. Mais Eirík tua Áki et s’empara de ses biens. Eymundr fut élevé par le roi. Mécontent d’être spolié de son héritage, il fut banni de Suède par le roi Óláfr, successeur d’Eiríkr, après avoir tenté de s’emparer des impôts levés sur les domaines que possédait autrefois son père. Il partit ensuite pour Garðaríki (Russie), où il s’enrichit après avoir remporté de nombreuses batailles. S'étant réconcilié avec Óláfr, il revint en Suède prendre possession des terres qui avaient appartenu à son père. Il se maria et eut un fils nommé Yngvarr. Quelques années plus tard, celui-ci parvint à établir une véritable amitié entre son père et le roi.
Ygnvarr resta ensuite à la cour d’Óláfr. Il eut un fils nommé Sveinr. Après avoir réclamé en vain le titre de roi à Óláfr, il partit pour Garðaríki avec trente navires. Il passa trois années auprès du roi Jarizleifr, puis partit en expédition à l’Est pour trouver la source de la plus grande des rivières qui traversait le pays. En chemin, ils rencontrèrent d’abord un géant, puis un dragon, Jakúlus, avant d'arriver dans une ville où régnait la reine Silkisif. Ils y passèrent l’hiver, les hommes se voyant interdire par Yngvarr tout contact avec les habitants païens de la ville. La reine proposa le mariage à Yngvarr, mais celui-ci décida de poursuivre d’abord son exploration. Après avoir franchi une chute d’eau, ils rencontrèrent le roi Jólfr, qui régnait sur Heliópólis. Yngvarr et ses hommes y séjournèrent pendant l’hiver, sans contact, là encore, avec les habitants. Ils reprirent ensuite leur route et, après avoir franchi une nouvelle cataracte, ils rencontrèrent un autre géant, qu’ils tuèrent, puis affrontèrent des pirates. Ils arrivèrent enfin à la source de la rivière, où ils virent un dragon, couché sur un tas d’or dont ils parvinrent à s’emparer par la ruse. Explorant le cap alentour, nommé Siggeum, ils découvrirent un château hanté par des démons. Ils rebroussèrent ensuite chemin, et arrivèrent de nouveau à Heliópólis. Ils aidèrent Jólfr à triompher de son frère, qui tentait de s'emparer de son royaume. Le roi se retourna ensuite contre eux, mais ils le vainquirent. Puis, ils durent résister à des femmes qui jouaient une musique ensorcelante. Certains hommes cédèrent toutefois à la tentation de passer la nuit avec elles et périrent. Ils reprirent ensuite leur route, mais Yngvarr et d'autres hommes de son équipage tombèrent malades et moururent. Quans les survivants arrivèrent à Citópolis, Silkisif fit faire des funérailles à Yngvarr. Elle demanda à ses hommes de lui envoyer des prêtres pour christianiser le pays. Les hommes se disputèrent quant au chemin du retour, et seul un équipage revint en Suède.
Quelques années plus tard, Sveinn partit à son tour vers l’Est. Avec ses hommes, il fut d’abord attaqué par des païens qu’ils vainquirent. Ils poursuivirent leur route jusqu’à l’endroit où les hommes d’Yngvarr avaient rencontré un premier géant. Là, ils furent attaqués par des cyclopes qu’ils mirent en déroute et s’emparèrent de leurs richesses. Plus tard, ils mirent pied à terre pour commercer avec des indigènes. Un différend provoqua un vaste combat que les hommes de Sveinn remportèrent. Après un nouvel affrontement avec des créatures mystérieuses, aux nez comme des becs d’oiseau, ils rencontrèrent des hommes menant une créature inconnue dont ils s’emparèrent et qu’ils tuèrent. Ils affrontèrent de nouveau des païens, qui les avaient invités à un banquet, mais les agressèrent en les voyant faire le signe de croix. Ils les défirent avec l’aide de Dieu. Ils se rendirent aussi à l’endroit où vivait le dragon Jakúlus, que Sveinn tua d’une flèche. Ils arrivèrent enfin au royaume de Silkisif. La reine essaya d’embrasser Svein, en raison de sa ressemblance avec Yngvarr, mais il repoussa cette païenne. Elle se fit baptiser, suivie de toute la population de la ville et épousa Sveinn. Sveinn convertit au christianisme tous les territoires sur lesquels il régnait désormais puis il fit ses préparatifs de départ, mais la reine lui demanda de rester. Elle fit valoir qu’il devait renforcer la foi chrétienne et construire des églises, à commencer par celle où son père pourra être enterré. Il pourrait partir ensuite. Sveinn accepta. Quand l’église fut finie, Sveinn repartit en Suède où la couronne lui fut offerte. Il la refusa et reprit la route de l'Est
.

Il y aurait un fondement historique à cette légende :

26 pierres runiques situées autour du lac Mälar, dans le centre de la Suède (Uppland, Södermanland et Östergötland)2, ont été érigées dans la première moitié du xie siècle en l'honneur d'hommes partis, et le plus souvent morts, sur la route de l'Est (austrvegr), au cours d'une expédition menée vers 1040 par un chef suédois nommé Ingvarr.
avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Lun 4 Juin - 19:01

C'était bien Yngvarr víðförla qu'il fallait deviner!

Son nom est écrit ici: Ikuari en Norois!
avatar
Houllefort
Admin

Messages : 1248
Date d'inscription : 02/05/2012

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Houllefort le Lun 4 Juin - 23:16

c'est facile quand on parle le suédois.
tu peux traduire le reste s'il te plait, pour la culture générale de tous? merci
avatar
Robin

Messages : 615
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31
Localisation : Mamoudzou-Cavani (976)

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Robin le Lun 4 Juin - 23:33

C'est pourtant simple! C'est écrit:

"Fixez les panneaux 3 et 4 sur le panneau 11 à l'aide des vis T1 et T2b. Si ça ne marche pas, appelez le service après vente et demandez Yngvarr."
avatar
Houllefort
Admin

Messages : 1248
Date d'inscription : 02/05/2012

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Houllefort le Mar 5 Juin - 0:20

te voilà opérationel pour monter mon lit XVè! tu sais le modèle "min varm säng"

Contenu sponsorisé

Re: Une histoire de bornes kilomètriques...

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 17:34